ORGASME

ORGASME de Chuck Palahniuk
Aux Editions Sonatine   359 pages

Penny Harrigan, jeune femme modèle et aspirante avocate, travaille dans un prestigieux cabinet new-yorkais. C’est là, au détour d’un couloir, qu’elle rencontre le magnat des médias, Linus Maxwell, venu régler les détails de son divorce avec la star française Alouette d’Ambrosia. Le soir même, Linus invite Penny à dîner.

Comment s’habiller lorsqu’on sort avec l’homme le plus riche du monde ? Comment se comporter quand son hôte compte parmi ses conquêtes les femmes les plus célèbres et les plus puissantes de la planète ? Et pourquoi un homme comme lui invite-t-il à dîner une fille aussi désespérément normale ? Malgré toutes ces questions, Penny passe une soirée de rêve, et c’est le début d’un véritable conte de fées.


Notre cendrillon des temps modernes tombe en effet sous le charme de son chevalier servant. Amoureux platonique, celui-ci l’enchante. Aussi, quand elle croise Alouette à Paris et que celle-ci lui conseille de ne surtout jamais faire l’amour avec Maxwell, Penny ne comprend d’abord pas très bien. Mais, très vite, tout s’éclaire. Maxwell voue en effet une véritable obsession au plaisir féminin, une obsession aux conséquences multiples et très étonnantes.

Mon avis :

Un livre plein de suspens...Chuck Palahniuk raconte une histoire inclassable : est-ce une parodie de 50 nuances de Grey comme semble le laisser penser la scène de la rencontre, celle du restaurant ou encore la description du héros, magnat des affaires, s'entichant ou pas, pour des raisons connues de lui seul de la petite Penny, stagiaire d'un cabinet d'avocats. 
Est-ce l'histoire d'Orgasmus Maxwell avide de pouvoir qui compte prendre le pouvoir économique mondial au travers du plaisir des femmes ou est-ce l'histoire d'un homme ayant réussi mais qui ne sait plus comment faire battre son coeur de passion.... 
Est-ce une étude anthropologique des rapports de l'homme avec le pouvoir ? Dans tous les cas, vous ne lâcherez pas ce livre, parodique ou non, vous aurez envie de savoir si Penny sera assez forte pour faire face à tous les événements qui l'attendent. 

Chuck Palahniuk a donc réussi son pari, en rendant le lecteur captif jusqu'au dénouement tantôt choqué, tantôt incrédule... Pour ma part, je ne regrette pas la lecture de ce roman particulier et je remercie les éditions Sonatine de m'avoir fait découvrir cet auteur...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire